Donnons un milliard pour sauver les traders de BNP/Paribas.

TradersNos impôts ont servi à aider les banques proches de la faillite lors du début de la crise économique. Nous avons gracieusement (oui, il n’y avait pas de contrepartie ou peut-être une, mais apparemment elle est effacée) offert à BNP/Paribas 5 milliard d’euros. On peut toujours dire : ‘Oui, mais ils en avaient besoin sinon ils seraient morts.’, j’aurais tendance à dire qu’ils se sont mis eux-mêmes dedans, mais soit.

Maintenant, BNP/Paribas veut augmenter d’1 milliard les bonus de ses traders : c’est notre 1 milliard qui part en augmentation de bonus là. Certains diront : ‘On leur a donné ils en font ce qu’ils veulent. On est des crétins, on aime se faire avoir et on signe encore.’. Là, je commence à me désolidariser, je me suis déjà assez fait avoir dans ma courte vie, ça a commencé tôt et le goût ne me plaît déjà plus.

Je vous invite à consulter l’article de Plume Presse à ce sujet ainsi que la très bonne vidéo du Post qui, par des extraits d’interventions présidentielles, nous rappelle la position intransigeante et flexible de nos dirigeants.

Our taxes served for helping the banks so close to bankruptcy during the beginning of the economic crisis. We gracefully (yes, there was no counterpart or maybe one, but apparently it’s now erased) gave to BNP / PARIBAS 5 billion euro. One can say: ‘ yes, but they needed it otherwise they would have died. ‘, I would tend to say that they put themselves in it, but okay.

Now, BNP / PARIBAS wants to increase by 1 billion the bonuses of its traders: it’s our 1 billion which vanishes in increase of bonus there. Some people will say: ‘ we gave it to them they do what they want with it. We are morons, we like to be tricked and we will sign again. ‘. There, I begin to dissociate myself, I have been tricked in my short life, that has begun early and I already don’t like the taste any more.

I invite you to consult the article from Plume de Presse on this subject as well as the very good video from the Post which, by extracts of presidential interventions presidential, calls reminds us the ivery strict and flexible position of our leaders.

Publicités

4 Réponses to “Donnons un milliard pour sauver les traders de BNP/Paribas.”

  1. Spip5 Says:

    Ce fameux Olivier B.: je vois que nous avons les mêmes lectures mon cher.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :